Vous l’avez sans doute remarqué, les publicités ciblées se multiplient sur Internet et sur canalblog. Après les bandeaux discrets en haut ou en bas de page, elles se sont immiscées sournoisement entre deux notes puis sont carrément devenues des gros pavés vidéos montrant des petits bijoux d'humour péchés sur youtioube (alors que, franchement, celles de dailymotion sont autrement plus cocasses.)

Je n'ai rien contre le progrès publicitaire mais des fois ça agace un peu. Et j'ai bien peur que ce ne soit pas fini. Mais nous n’allons pas cracher dans la soupe pour autant (car canalblog est bien, canalblog est fantastique, canalblog nous observe) et nous allons même renforcer la présence de publicités dans nos pages en l’intégrant directement au corps du texte selon le même procédé de mots clés propre à ces moteurs de recherches intelligents.

Nous allons nous servir d'une note tout à fait b anale, comme on peut en trou ver dans n'importe quel blog notamment sur celui du bouchon magique, cul te s’il en est.

pub1

Ha, heu, mais c'est déjà commencé ?.. J'étais pas prêt, moi. Du coup, je ne sais même plus ce que je voulais dire, j'ai perdu le fil de mon...

youtubetricot


pubcowboy

... idée. Rhâ, on va pas en faire une montagne non plus mais c'est agaçant quand-même! C'est qu'on se sentirait presque espionné en direct par ces cow-boys du net à la gâchette publicitaire facile.

 



Clique moi dessus, n'aie pas peur.



pubchouleBon,  je disais quoi moi au juste ?!! Ha oui, je disais qu'on allait faire une note tout à fait normale, et quoi de plus normal pour une note de blog que de parler de chatons mignons? Ces animaux de toute beauté au regard plein de tendresse sont en effet les stars de plusieurs notes récentes.

Qu'on les observe buller dans un rayon de soleil sur le sofa ou se chamailler avec les autres chats du quartier, on ne peut être qu'émerveillé par la vie qui émane de ces petites boules de poils. C'est sans doute pourquoi la poste les a choisis comme illustration de leurs calendriers. En plus des saisons qui passent, on y peut admirer leurs jolis minois duveteux et légèrement floutés, aimantés sur le frigo.

Et ça, bin ça nous change drôlement de la publicité.