"Sallut, sur ce blog, on pensent jamais à nous autres les intélectuels ! Je demande pas forcément des notes sur les mathématismes ou sur l'orthographie mais y en a mare des robbots en bouchons (aussi supers et aussi 2000 soient-ils, je critique pas hein, lol ^-^) ! Nous on veux de la matière pour faire fonxionner notre matière grise !" m'écrivit récemment Monfreid entre midi et deux.

Force m'est d'avouer qu'il a raison Monfreid. C'est pourquoi nous allons apprendre à réaliser ensemble un jeu d'échecs en bouchons !!! Et ouai, rien que ça, mazette. Et pour ce faire, c'est un jeune stagiaire, Garry Kasparov, qui va nous guider dans la réalisation de ce joli échiquier. Tu peux te présenter, Garry ?

kasparov

et tout ça dans la déconne et la bonne humeur, ce Garry quand même, je suis content de l'avoir recruté...
(mais tu changes de cravate et de veste, hein steuplé, c'est un blog hypra tendance ici)

Pour être franc avec vous, je pensais pas l'engager Kasparov. J'avais lu trop vite son CV et je pensais recruter un des frères Bogdanov. Quelle ne fut pas ma surprise de constater pour son premier jour de stage qu'il avait un menton normal et des pommettes taille medium. Mais bon, je l'ai gardé quand même, il a l'air de toucher sa bille aux échecs.

Pour une réalisation optimale, voire professionnelle (oui oui, on joue dans la cour des grands là), nous aurons besoin de 24 bouchons (=4 cartons de vins) et de 64 carreaux de mosaïque blanc et noir (32 de chaque couleur pour être précis)

Etape 1 : réalisation du plateau de jeu (a.k.a. l'échiquier)
Veuillez disposer alternativement 32 carreaux noirs et 32 blancs de manière à réaliser un damier, voire dans ce cas précis, un échiquier (NB : le jeu de dames fait moins classe posé sur la table du salon, mais tout dépend de comment c'est chez vous)

space_chiquier

Non mais là c'est n'importe quoi, j'avais précisé "alternativement" !! Reprenons nos esprits et cessons de rêvasser à des jeux vidéos ou à de l'art urbain, c'est pas le blog à Pacman, ici!!

Ha bin là c'est mieux.

cuisine

C'est ballot, de loin j'aurais cru que.... au temps pour moi.


_chiquier

Pffffiou, c'était laborieux mais on y est arrivés. Bravo les gars. Vous je sais pas, mais moi je suis crevé, c'est physique quand même les échecs...

Voilà pour cette première étape. Garry et moi même vous donnons rendez-vous prochainement pour la suite de la construction des pièces qui vont déambuler gracieusement sur l'échiquier. Dis au-revoir, Garry.